«

»

Mai 15

Imprimer ce Article

Normes (AFNOR et EN)

afnor_logo

NORMES AFNOR ET EN

Les Normes bactéricides, fongicides et virucides sont des tests de suspension réalisés en laboratoire, qui permettent de déterminer l’action d’un désinfectant sur certains microorganismes. Actuellement, il coexiste deux systèmes de normes : les Normes AFNOR et les Normes EN (européennes) dans le cadre de la directive BIOCIDE (98/8/CEE). Toutes les Normes AFNOR vont être remplacées par les Normes EN au fur et à mesure jusqu’en 2010 – date à laquelle tous les produits devront avoir des normes européennes.

NTF 72102
– Définit les termes se rapportant à l’antisepsie et à la désinfection.
NFT 72110
– Fixe les règles concernant la dénomination, le marquage et l’élaboration des Fiches Techniques des antiseptiques et désinfectants.
NFT 72140
– Conservation et contrôle des souches bactériennes utilisées pour la détermination de l’activité bactéricide.
NFT 72150 ou NFT 72151
Détermine l’activité bactéricide sur 4 souches – Spectre 4
1) Enterococcus hirae : CIP 5 855,
2) Escherichia coli: CIP 54 127,
3) Pseudomonas aeruginosa: CIP A22,
4) Staphylococcus aureus: CIP 53 154,
5) Mycobacterium smegmatis : CIP 7 326. (5 souches – Spectre 5)

Conforme tout produit capable de réduire ces populations bactériennes de 5 log (105) en moins de 5 minutes à 20°C.
Remplacé par la norme EN 1040 ou NFT 72152.

NFT 72170 ou NFT 72171
– Détermine l’activité bactéricide (Spectre 4 ou 5), mais en présence de substances interférentes :
1) Protéines : albumine bovine 1% + extrait de levure 1%.
2) Eau dure 60°Hydrométrique français.
3) Conditions de propreté : albumine bovine 0,3%+ eau dure 30°français.
4) Conditions de saleté: albumine bovine 1%+ eau dure 30°français.
5) Milieux alcalin et acide : solution tampon pH 9 et pH 5.
Conforme tout produit capable de réduire ces populations bactériennes de 5 log (105) en moins de 5 minutes à 20°C.

NFT 72190
– Détermine l’activité bactéricide, fongicide et sporicide.
– Méthode dites des portes germes, en eau dure avec inoculum de lait sur les souches référencées dans les normes :

NFT 72200 ou NFT 72201

– Détermine l’activité fongicide sur les 4 souches :
1 – Absidia corymbifera: IP 1129 75.
2 – Candida albicans: IP 1180 79.
3 – Cladosporium cladosporioides: IP 1232 80.
4 – Penicillium verrucosum var.cyclopium: IP 1231 80.
Conforme tout produit capable de réduire cette populations microbienne de 4 log (104) en 15 minutes à 20°C.

NFT 72230 ou NFT 72231
– Détermine l’activité fongicide sur les 4 souches :
1 – Bacillus cereus : CIP 7 803.
2 – Bacillus subtilis var.niger : CIP 7 718.
3 – Clostridium sporogenes 51 : CIP 7 939.
4 – Penicillium verrucosum var.cyclopium : IP 1231 80.
Conforme tout produit capable de réduire cette population microbienne de 5 log (105) en 1 heure à 20°C ou en 5 minutes à 75°C.

NFT 72180
-Détermine l’activité virucide sur les virus des vertébrés :
-Origine humaine :
1 – Enterovirus Polio I, souche SABIN.
2 – Adénovirus humain type 5.
3 – Orthopoxivirus de la vaccine.
-Origine vétérinaire :
4 – Virus de TALFAN
5 – Virus de l’Hépatite contagieuse canine
6 – Virus de la myxomatose, souche T1 ENVT
Conformité de réduction virale de 4 log (104) en 15, 30 et 60 minutes à 20°C.

NFT 72181
-Détermine l’activité virucide sur les bactériophages : 1 – T2 et Escherichia coli B 2 – MS2 et Escherichia coliHfrh 3 – øX174 et Escherichia coli basic 4 – n°66 et Streptococcus lactis diacetyllactis IL 651. Conformité de réduction virale de 4 log (104) en 15 minutes à 20°C.

NFT 72281
-Procédé de désinfection des surfaces par voie aérienne, par détermination de l’activité bactéricide (réduction 105), fongicide (réduction 104) et sporicide (réduction 103) sur les souches :
1) Pseudomonas aeruginosa : CIP A 22.
2) Staphylococcuas aureus : CIP 53 154.
3) Spores de Bacillus subtilis : CIP 52 62.
4) Candida albicans : CIP 1180 79.
5) Penicillium verrucosum var.cyclopium : CIP 1186 79. Temps de contact : inférieur ou égal à 12 heures. Température et humidité relative du début d’essai (21°C 10%) ou d’autres recommandations du fabricant.

NFT 72300 ou NFT 72301
– Détermination de l’efficacité des produits sur divers microorganismes (réduction bactérienne 105, réduction fongique 104 et réduction des spores 103) dans les conditions pratiques d’emploi pour des temps de contact et températures non fixés.
– Les substances interférentes sont variables suivant les conditions d’emploi ou eau dure 30°HF.

EN 1040 ou NFT 72152
– Activité bactéricide de base – phase I. Détermine l’activité bactéricide sur les 2 souches : Pseudomonas aeruginosa : ATCC 15 442. Staphylococcus aureus : ATCC 65 38.
Conforme tout produit capable de réduire ces populations bactériennes de 5 log (105) en 1, 5, 15, 30, 45 ou 60 minutes à 20°C.

EN 1276
– Détermine l’activité bactéricide sur les 4 souches : 1 -Pseudomonas aeruginosa 2 – Escherichia coli 3 -Staphylococcus aureus 4 – Enterococcus hirae en présence de matières interférentes.
Conforme tout produit capable de réduire ces populations bactériennes de 5 log (105) en moins de 60 minutes à 20°C.

EN 1275
– Activité fongique de base – phase I. Détermine l’activité fongicide sur les 2 souches: 1 – Candida albicans : ATCC 10 231.
2 – Aspergillus niger : ATCC 16 404.
Conforme tout produit capable de réduire cette population microbienne de 4 log (104) en 5, 15, 30 et 60 minutes à 20°C.

EN 1650 ou NFT 72203
– Détermine l’activité fongicide sur les 5 souches, dans les conditions pratiques d’emploi :
1 – Absidia corymbifera
2 – Aspergillus niger
3 – Candida albicans
4 – Cladosporium cladosporioides
5 – Penicillium verrucosum var.cyclopium
Conforme tout produit capable de réduire ces populations bactériennes de 5 log (105) en moins de 15 minutes à 20°C.

EN 14476
– Détermine l’activité virucide sur les virus des vertébrés :
– Origine humaine :
1 – Enterovirus Polio I, souche SABIN.
2 – Adénovirus humain type 5.
Conformité de réduction virale de 4 log (104) en 15, 30 et 60 minutes à 20°C.

EN 1499
– Norme européenne appliquée aux produits destinés au lavage hygiénique des mains.

EN 1500
– Norme européenne appliquée aux produits destinés au traitement hygiénique des mains par friction, simulant les conditions pratiques d’utilisation. Cette norme permet d’établir si le produit testé réduit la flore transitoire après utilisation pour le lavage des mains, artificiellement contaminées, de volontaire, en comparaison avec un produit de référence.

EN 12353
– Décrit une méthode de conservation des souches microbiennes utilisées pour la détermination de l’activité bactéricide et fongicide des désinfectants et des antiseptiques chimiques.
En fonction des domaines d’utilisation, les désinfectants sont soumis à certaines contraintes d’ordre réglementaire. De nouvelles législations concernant le tri sélectif des déchets ou d’autres domaines peuvent apparaître et évoluer rapidement, nous vous conseillons donc de consulter les textes officiels régulièrement. Les réglementations suivantes sont les plus importantes actuellement dans le domaine de la désinfection et de la décontamination des surfaces en contact avec les denrées alimentaires.

ACTIVITE SUR MYCOBACTERIUM TURBERCULOSIS (B.K)
– Détermination non normalisée, selon les méthodologies T72300/301 ou technique BACTEC T.B., en réduction microbienne 105.

ACTIVITE SUR LE VIRUS DE L’HEPATITE B

– Détermination non normalisée, de l’activité virucide selon 3 méthodologies : -Observation de signes cliniques d’Hépatite après injection sur un chimpanzé. -Observation en microscopie électronique des particules virales – technique dite du
M.A.D.T. -Evaluation de l’inhibition de l’antigène HBs par une réaction antigène-anticorps.
ACTIVITE SUR LE VIRUS HIV-I
– Détermination non normalisée, selon une méthodologie décrite par l’Institut Pasteur de PARIS, en deux étapes : Production de la reverse transcriptase. Vérification de l’infectiosité vis à vis des lymphocytes T4.
ARRETE DU 08/09/1999 :
Cet arrêté donne la liste des matières actives autorisées dans les produits de nettoyage du matériel pouvant se trouver au contact des denrées alimentaires. De plus, il impose un rinçage permettant d’éliminer toutes les traces de produit avant contact avec les aliments.

LA METHODE H.A.C.C.P. :
Hazard Analysis Critical Control Point. L’arrêté du 29 septembre 1997 fixe les conditions d’hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Cette législation rend les gestionnaires de ces établissements civilement et pénalement responsables de tout le processus d’organisation de l’hygiène de la cuisine.

LA METHODE du SAC de GASCHEN :

Détermination de l’activité antiseptique in vivo +.

LA METHODE de WILLIAMSON et KLIGMANN :
Détermination de l’activité antiseptique in vivo (Actions bactéricides et bactériostatiques cumulées).

LE MARQUAGE CЄ :
En vigueur depuis le 1er janvier 1995 et d’application obligatoire depuis le 14 juin 1998, le marquage CЄ est le symbole visuel apposé sur un produit mis sur le marché, qui signifie qu’il est conforme aux exigences essentielles de sécurité de la directive 90/385/CEE.

 

Lien Permanent pour cet article : http://nettoyage-entretien.fr/2013/05/15/normes-afnor-et-en/