«

»

mai 04

Imprimer ceci Article

Nettoyage industriel

L’échelle de PH

Pour connaître la nature du produit et son éventuelle utilisation, il a été crée un élément de mesure que l’on appelle ; l’échelle de pH.

Le potentiel hydrogène (ou pH) est une mesure de l’activité chimique des ions hydrogènes H+ solution. Plus couramment, le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution. Ainsi, dans un milieu aqueux à 25 °C :

  • une solution de pH = 7 est dite neutre ;
  • une solution de pH < 7 est dite acide ; plus son pH s’éloigne de 7 (diminue) et plus elle est acide ;
  • une solution de pH > 7 est dite basique ; plus son pH s’éloigne de 7 (augmente) et plus elle est basique.

Echelle de pH

Le pH s’exprime selon une échelle logarithmique de 0 à 14 unités. Une eau « neutre » possède un pH de 7 unités. Un pH inférieur à 7 indique que l’eau est acide alors qu’un pH supérieur à cette valeur indique qu’il s’agit d’une eau alcaline. La baisse d’une unité de pH implique que l’acidité est multipliée par un facteur 10. Ainsi une eau de pH 6 est dix fois plus acide qu’une eau de pH 7; une eau de pH 5 est 100 fois plus acide qu’une eau de pH 7.

Les acides sont des produits qui dissolvent le calcaire et les souillures minérales.

Les alcalins ou basiques, sont des produits qui éliminent les graisses, les sucres et autres souillures organiques.

Attention aux problèmes de surdosage ; qui crée une détérioration des matériaux, du gaspillage, création de mousse, et difficulté à éliminer les produits.

Attention aux mélanges ; par exemple : le chlore + détartrant = HYPERITE (gaz mortel).

 

LA LOI DE VAN’T HOFF

Elle tire son nom du chimiste et physicien néerlandais Jacobus Henricus van’t Hoff, prix nobel 1901.

La relation de van ‘t Hoff est une équation thermodynamique reliant la variation de la constante d’équilibre en fonction de la température d’une réaction chimique à l’énergie mise en jeu lors de cette réaction. En bref ; interaction entre l’élévation des températures sur les produits et leur efficacité.

loi de vant hoff

  • L’efficacité des détergents et des décapants double tous les 10°C.
  • La chimie n’est efficace qu’à partir de 15°C.
  • Elle ne doit jamais être supérieure à 50°.

 

LE CERCLE DE SINNER

SINNER est un chimiste Allemand (fin 19ème) qui mena des études sur la cinétique chimique.

La qualité d’un bon nettoyage dépend de 4 facteurs qui sont regroupés dans un cercle appelé cercle de SINNER.

Le principe repose sur le fait que si l’un des facteurs est diminué, il faut compenser sa diminution (ou sa perte) par un ou plusieurs autres facteurs.

Cercle de sinner

Cercle de sinner

Premier facteur 25% de chimie : Détergent, décapant, détartrant, lessive, produit vaisselle

Le choix du produit et de son dosage est très important pour l’obtention du résultat final.

Deuxième facteur 25% d’action mécanique : Balai de lavage à plat, frottoir, microfibre, mono brosse, auto laveuse, nettoyeur haute pression…

L’action mécanique peut être réalisée manuellement ou au moyen de matériel adapté.

Troisième facteur 25% de temps d’action : C’est le temps d’action du produit et de l’opération mécanique. Le facteur « temps d’action » est très souvent négligé alors qu’il est surement le plus facile à réaliser.

Quatrième facteur 25% de température : C’est la température à laquelle on effectue le nettoyage, la chaleur augmente la capacité détergente, elle accélère le processus de nettoyage et diminue le besoin d’action mécanique.

 

Cette fiche d’information, de même que les éléments qu’elle contient, ne constituent pas des conditions de vente et ne sauraient se substituer en aucune manière à celles-ci, de même qu‘elle ne contient aucune spécification, obligation, promesse ou garantie, express ou implicite. Les informations transmises dans la présente fiche d’information reflètent l’état de nos connaissances actuelles. Il est de la responsabilité de l’utilisateur d’assurer la manipulation des produits, la sécurité sur le lieu de travail et de se conformer à toutes les lois et réglementations en vigueur du pays.

Aucun élément contenu ici ne peut être interprété comme constituant une recommandation d’utilisation ou d’usage émise en violation d’un droit de brevet ou d’une quelconque disposition des et réglementations en vigueur.

Après lecture, si besoin s’en fait sentir, faites-nous parvenir vos appréciations, vos remarques, vos questions ainsi que vos éventuels témoignages. Toutes ces informations nous serons des plus précieuses.

FIN

Lien Permanent pour cet article : http://nettoyage-entretien.fr/2015/05/04/nettoyage-industriel/

2 commentaires

  1. Produits hygiène

    Article de valeur et d’un niveau de pédagogie extraordinaire. Il est à conseiller à tous ceux qui voient l’échelle de pH sur tous les produits d’hygiène et n’arrivent pas à la comprendre ce qu’elle représente au vrai.

  2. mario

    quelques éléments pédagogiques sur ce sujet dans le dossier  » La prévention des risques professionnels des détergents et désinfectants  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=273

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>